Message du pasteur

On dit souvent, et c’est vrai, que Jésus a opéré un certain divorce avec bien des aspects du judaïsme. Il nous a libérés d’une observance pharisaïque du Sabbat, le jour du Seigneur. Saint Pierre et saint Paul sont allés dans le même sens en nous apprenant que nous ne serions pas souillés par la consommation du porc.

Toutefois, Jésus n’est pas venu abolir mais accomplir. Et nous en avons un bon exemple dans la première lecture tirée du livre des Lévites. Tout ce qui est écrit là s’applique à nous aujourd’hui : ne pas haïr son frère, ne pas se venger de lui, ne pas garder de rancune envers son prochain et l’aimer comme soi-même. Déjà c’est tout un programme!

Et Jésus lui se rend au bout de cette logique, en nous invitant au pardon et à l’amour du prochain.

Que le Seigneur nous vienne en aide pour mettre en pratique ce programme exigeant!

Frère Alix Poulin, capucin.