«Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde»

Nous célébrerons l’Ascension cette semaine. Quarante jours après Pâques, Jésus monte au ciel. Quarante est  un chiffre biblique. Quarante ans d’exode au désert pour le peuple élu, quarante jours de jeûne pour Jésus au désert. Quarante est le chiffre des nouveaux départs. Quarante jours donc après sa Résurrection, Jésus quitte définitivement la terre pour rejoindre son Père dans les Cieux.

      Il est intéressant de remarque que saint Matthieu commence son Évangile en annonçant la venue de l’Emmanuel, Dieu parmi nous, et il le termine en disant que cette présence se continue : Je suis avec vous jusqu’à la fin du monde. Noël et l’Ascension, le début et la fin d’une histoire qui se continue.

       Dans une homélie sur l’Ascension, le pape Benoît XVI disait : « Le Christ ne se trouve pas à deux mille ans de distance, il est réellement présent parmi nous, il est la lumière qui nous fait vivre et avancer dans la vie. … ».

       «En lui nous avons la vie, le mouvement et l’être», disait Paul aux Athéniens (Actes 17 : 28). Dieu promet qu’il sera avec nous. Il n’a pas promis que nous ne souffrions pas, mais que notre souffrance ou notre peur ne soit jamais hors de portée de sa main bienveillante. Les temps que nous vivons sont des plus étranges. Nous les vivons certainement en éprouvant une peur pour nos proches, pour les plus faibles, les plus démunis, et pour nous-mêmes. De même, nous ne sommes pas les premiers chrétiens à vivre en temps de difficultés. Nos frères et sœurs et les chrétiens d’autrefois en témoignent. La peste noire au Moyen-Âge et la grippe espagnole  n’ont pas tué l’Église. Nous ne sommes pas seuls. Jésus est avec nous.  Nous nous appuyons sur la prière et sur le Saint-Esprit pour nous donner du courage. Que le Dieu de l’espérance vous donne sa grâce et la paix.

                                                Fr. Shibu George