Message du pasteur

3Presque deux mois maintenant, le rythme de l’Église n’est plus comme avant à cause de cette pandémie : église fermée. C’est triste mais c’est la réalité. Inquiétude? Découragement? Non mais plutôt garder « Confiance en Jésus Christ Ressuscité », le centre de notre foi chrétienne. Voilà la littérature spirituelle chrétienne, selon François de Sales, un grand mystique de son époque. C’est un bon antidote au découragement.

Paroissiens et paroissiennes, nous resterons en prières durant le temps voulu, soit individuellement, soit en famille, ou quand c’est possible, en groupes de familles. Alors, les frères Capucins de la fraternité d’Ottawa demeurent toujours en prière avec vous. Et la technologie « Zoom » continuera le relais de nos rassemblements communautaires chaque dimanche. Et ce confinement serait donc un moyen de retrouver le sens profond de la vie en famille. D’être joyeux, en dépit des nuages qui s’amoncellent.

Enfin, à l’occasion de la Journée mondiale de prière pour les vocations, nous prions Jésus, le Bon Pasteur, d’apporter espoir et guérison à son monde.

Unis dans la prière et que Dieu vous bénisse.

Frère Jean Chrysostome, Capucin