Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel

Quel impact cela a-t-il sur moi que Jésus soit « descendu du ciel » et se soit manifesté à chacun de nous ? Et il ne l’a pas accompli de n’importe quelle façon ! Ce n’est pas comme les dieux païens qui sont représentés par des semblants terribles ou pleins de magnificences. Lui, il est descendu du ciel et s’est manifesté comme l’un d’entre nous pour être notre frère, notre serviteur. Il a été jusqu’à se faire notre nourriture. Quelle influence cela doit-il avoir sur ma relation avec lui ?

       En se donnant à moi, Jésus veut aussi m’offrir la vie éternelle. Mais pour pouvoir la recevoir, j’ai besoin d’une bonne dose de confiance et de volonté. En effet, il faut d’abord y croire. Nous voyons bien, à la réaction des juifs, que ce n’est pas chose facile : « Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? » C’est une interrogation tout à fait naturelle. En effet, sans la foi, il n’est pas possible d’y croire.

      Manger la chair et boire le sang de Jésus demande aussi certaines conditions. Pour communier, nous le savons bien, il faut être en état de grâce. Depuis le péché originel, cela n’a jamais été chose aisée.

    Jésus, donne-moi la grâce de croire en toi et donne-moi la force de t’aimer et t’imiter pour obtenir la vie éternelle que tu m’as promise.

 Frère Mario Salmon, LC

Prière pour la communion spirituelle

Mon Jésus, je crois à votre présence dans le Très Saint Sacrement. Je vous aime plus que toute chose et je désire que vous veniez dans mon âme. Je ne puis maintenant vous recevoir sacramentellement dans mon Cœur : venez-y au moins spirituellement. Je vous embrasse comme si vous étiez déjà venu, et je m’unis à vous tout entier. Ne permettez pas que j’aie le malheur de me séparer de vous. Amen!

  Alphonse-Marie de Liguori