Notre-Dame du Rosaire (Lundi 7 Octobre)

Cette Fête, propre à l’Église d’Occident, fut instituée par saint Pie V pour commémorer la victoire de Lépante qui repousse l’invasion turque (7 Octobre 1571). Elle est alors « Notre-Dame de la Victoire ». Vingt-et-un ans plus tard, le Pape Grégoire XIII lui donne son nom actuel.

Le Pape Clément XI l’étend à l’Église Catholique toute entière en raison de la victoire remportée sur les turcs le 5 Août 1716.

        Par la Prière du Rosaire le peuple Chrétien invoque le secours de la sainte Mère de Dieu, en méditant, sous sa conduite, les mystères du Christ, elle qui fut associée, de manière unique, à l’incarnation, à la Passion et à la Résurrection du Fils de Dieu.

       « Par le Rosaire, on peut tout obtenir. Selon une gracieuse comparaison, c’est une longue chaîne qui relie le Ciel et la Terre : une des extrémités est entre nos mains et l’autre dans celles de la Sainte Vierge » (Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus). Tant que le Rosaire sera récité, Dieu ne pourra abandonner le monde, car cette Prière est puissante sur son Cœur. Elle est comme le levain qui peut régénérer la Terre. La douce Reine du Ciel ne peut oublier ses enfants qui, sans cesse, chantent ses louanges. Il n’y a pas de Prière qui soit plus agréable à Dieu que le Rosaire. Aussi l’Église nous invite-t-elle à aller le réciter chaque soir, en ce mois d’octobre, devant Jésus réellement présent et exposé sur l’autel.

Le mois d’Octobre est là. Avec lui l’Eglise appelle ses enfants pour qu’ils récitent en commun les belles prières du Rosaire.