Nous attendons ta venue, Seigneur Jésus

        L’Avent, le temps qui nous est donné pour nous préparer à Noël, débute aujourd’hui. Le mot « Avent » vient du mot latin « Adventus », qui veut dire la venue, l’avènement.  On emploie ce mot en latin pour designer la venue du Jésus parmi les hommes, à la fois par sa naissance et son retour glorieux à la fin des temps. 

Donc l’Avent, comme le Carême, pour nous est un temps de méditation du grand don que Dieu, notre Père nous a fait, et du grand sacrifice que Jésus a fait pour devenir homme et vivre parmi nous.

       En allumant les bougies de l’Avent pendant la messe, rappelons-nous que la flamme de ces chandelles représente la lumière qui a illuminé la nuit du peuple de Dieu dans l’attente de la Lumière véritable (Jn 1,9). Donc l’avent est un chemin de rencontre avec Dieu. Quand approche Noël, tout autour de nous s’illumine : les rues, les magasins, nos maisons. Évidemment, tout cela est très beau, magique, magnifique et nous donne de la joie au cœur. Mais il ne faudrait pas que toutes ces « lumières du monde » nous fassent oublier La Vraie Lumière qui se révèle à nous d’abord dans l’étable de Bethléem mais aussi et surtout à travers les différentes circonstances de nos vies et nos familles. L’Avent nous rappelle ainsi que Dieu se tient sans cesse à la porte de notre cœur car c’est d’abord là qu’Il veut demeurer et illuminer de sa Présence.

    Je souhaite à chacune et chacun une bonne entrée en Avent et une bonne préparation à la fête de Noël.

                                                                                   Fr Shibu George