Nouveau lieu pour lire les prières universelles

Vous constaterez que la lecture des prières universelles se fera désormais non depuis l’ambon, comme nous en avions l’habitude, mais depuis le micro qui se situe près du pupitre du président de l’assemblée. 

Pourquoi ce changement ? Parce que l’ambon est l’endroit désigné pour y proclamer uniquement la Parole de Dieu.  La Liturgie de la Parole comprend la première lecture, le psaume, la deuxième lecture (quand il y en a une) et l’Évangile. Ces lectures nous permettent de communier à cette Parole de Dieu, nourriture vivante qui précède notre communion au Corps et au Sang du Christ lors de la Communion.

 Comme les prières universelles ne sont pas tirées de la Parole de Dieu, elles doivent être lues ailleurs pour nous rappeler qu’il s’agit d’un texte d’un tout autre ordre.

Ainsi, assurons-nous un caractère unique à l’ambon dans nos liturgies et une place privilégiée pour la Présence du Seigneur qui se manifeste à chaque fois que nous relisons sa Parole. 

Le Comité de liturgie