S. Bonaventure

évêque et docteur de l’Église, 1er Ordre

Né à Bagnoreggio (près de Viterbe) en 1221, Bonaventure étudie à Paris, où il entre bientôt chez les Frères Mineurs en 1243. Devenu maître en théologie, il enseigne à ses frères dès 1248. Son œuvre théologique et spirituelle est immense, et d’une originalité profonde : pour Bonaventure, connaissance, contemplation et amour ne font qu’un. Elu ministre général en 1257, il s’efforce d’unifier l’Ordre, rédige de nouvelles constitutions et une vie de saint François. Créé cardinal évêque d’Albano en 1273, il meurt soudainement le 14 juillet 1274 (à l’âge de 53 ans), durant le Concile de Lyon, dont il était la cheville ouvrière en vue de l’union des Églises grecque et latine.

(EXTRAIT DU MISSEL FRANCISCAIN)