Suivre la lumière

«Lumen requirunt lumine.» Cette expression, évocatrice d’un hymne liturgique de l’Épiphanie se réfère à l’expérience des Mages: ils cherchent la lumière en suivant une lumière. L’étoile apparue dans le ciel allume leur esprit et dans leur cœur une lumière qui les envoie à la recherche de la grande lumière du Christ. Les Mages ont fidèlement suivi cette lumière qui les a envahis intérieurement, et ils ont rencontré le Seigneur.

Le destin de tout homme est symbolisé par le parcours des Mages d’Orient: notre vie est un cheminement dont les lumières éclairent notre route, afin que nous trouvions la plénitude de la vérité et de l’amour, que nous, chrétiens, reconnaissons en Jésus, la lumière du monde. Tout homme, comme les Mages, dispose de deux grands «livres» dans lesquels puiser des signes pour s’orienter durant son pèlerinage: le livre de la création et le livre des Saintes Écritures. L’essentiel est d’être attentif, de veiller, d’écouter Dieu qui nous parle, qui ne cesse jamais de nous parler. Écouter principalement l’Évangile, le lire, le méditer et en faire notre nourriture spirituelle pour nous préparer à rencontrer Jésus vivant, apprendre de lui et de son amour.

Pape François, 6 janvier